Non, Merci Personnalisez votre expérience! Vous venez au festival... Entre amis ? En famille ? Code postal Merci et bon Festival! Ajouter à votre calendrier Imprimer Soumettre 12 h à 20 h Activités Spectacles Il n'y aucun spectacle pour ces heures. 20 h à la fermeture Activités Spectacles Il n'y aucun spectacle pour ces heures. Il n'y a aucune activité pour ces heures. Ajouter une activité Ajouter un spectacle En vedette sur la Scène Loto-Québec Adulte Enfant Adulte - SAMEDI Forfait Famille Forfait Famille - Samedi Envolée AM (6h) Envolée PM (18h) Vous devez sélectionner au moins un produit
Blogue

De la montgolfière en hiver!

Bonjour tout le monde,

Valérie Doucet coordonnatrice montgolfièresJe me présente, Valérie Doucet, coordonnatrice du volet montgolfières à l’International de montgolfières de Saint-Jean-sur-Richelieu depuis sept ans déjà.Dès ma première année en tant que stagiaire au festival, j’ai tout de suite eu la piqûre des montgolfières!

Mon travail m’a amené à voyager et à participer à d’autres festivals de montgolfières, dont le célèbre Albuquerque International Balloon Fiesta au Nouveau-Mexique, qui accueille plus de 500 montgolfières. J’ai donc envie de partager avec vous ma passion pour les montgolfières, vous parler de ce qui se passe dans le monde du ballon, démystifier cet immense engin volant à travers mes billets, qui je l’espère, vous donneront la piqûre à votre tour! Maman d’un petit garçon de deux ans, j’explorerai aussi le volet familial de la montgolfière et aussi son côté magique, qui fait tant rêver nos petits, en vous proposant des bricolages, des recettes sous la thématique des montgolfières. Je vous donnerai des petits trucs pour visiter le festival en famille et plus encore!

Bonne lecture!

Valérie 🙂

 

Avec les journées froides… OK, « froides » n’est pas tout à fait le mot approprié, je dirais plus : Avec les journées extra-frigorifiantes-où-on-a-juste-le-goût-de-se-mettre-trois-paires-de-bas-et-rester-au-chaud-sous-les-couvertures-devant-un-feu-de-foyer-et-boire-un-chocolat-chaud, je dois avouer que nous n’avons pas le réflexe de penser aux montgolfières. Car oui, des montgolfières, ça vole même l’hiver et ce ne sont certainement pas les froids sibériens qui empêchent les vrais passionnés de ballon de pratiquer leur activité! 

 

Record de vol en montgolfière

C’est le cas de la pilote ontarienne Sandra Rolfe, qui a réussi un record de durée le 14 janvier dernier. Son but? Voler le plus longtemps possible! Ce genre de record est plus facile à accomplir l’hiver, car une fois que la terre est recouverte de neige, le phénomène des thermiques (qui rendent impossible les vols en montgolfières) est absent. De plus, la montgolfière peut voler dû au fait que l’air chaud qui la remplit est plus léger que l’air froid autour. La différence de température étant plus grande l’hiver qu’en été, le ballon consomme donc moins de propane, ce qui donne au pilote une plus grande autonomie de carburant.

Record envolée montgolfières Sandra RolfeCrédit photo : Bill Whelan

Le hic? Cette journée-là, lors du décollage, il devait faire -28 degrés! L’équipement avait de la difficulté à fonctionner à des températures si extrêmes. Elle utilisait donc des « hot shots » pour se réchauffer et réchauffer aussi les instruments.

Il ne faut pas oublier aussi que c’est toujours un peu plus froid dans les airs! C’est d’ailleurs une question qui m’est fréquemment posée : « Quelle température fait-il en montgolfière? Il doit faire froid! » En effet, on perd environ 2 degrés par 1000 pieds d’altitude. Donc, s’il fait -20 au sol, on est rendus à -30 à 5000 pieds d’altitude! Par contre, nous avons l’avantage de ne pas ressentir le facteur vent, étant donné que le ballon se déplace grâce à lui. Il va de soi que lorsqu’on s’aventure dans un périple en montgolfière l’hiver, il faut être bien chaussé et bien habillé, un peu comme quand on va faire des activités extérieures. Vu qu’on ne bouge pas dans la nacelle, il faut tenir nos pieds au chaud. La chaleur des brûleurs nous réchauffe le haut du corps, mais disons que ça prend des bonnes bottes! Habillée de la tête aux pieds avec un habit de neige qui pouvait aller jusqu’à -100 degrés Celsius, Sandra avait l’air de la femme du bonhomme Michelin!

record envolée montgolfières Sandra RolfeCrédit photo : Sandra Rolfe

Elle qui possédait déjà 28 records en montgolfière a pu en récolter un autre en faisant un vol de 7 heures, 24 minutes! Imaginez un instant : être seule dans les airs à quelque mille pieds d’altitude dans ce froid hivernal… Chose certaine, il ne faut pas avoir froid aux yeux! Voici un petit récapitulatif de son parcours :

 tableau record Sandra RolfeCrédit : Blair Crawford, Dennis Leung / Ottawa Citizen (traduit)

 

De la montgolfière en Arctique!

Vous avez trouvé ça extrême? Croyez-moi, il y a encore plus extrême! Un couple de pilotes de montgolfière montréalais, Danielle Francoeur et Léo Burman, ont eu la chance de voler en Arctique au mois de juin dernier! Ils ont été invités à prendre part à ce périple puisqu’ils étaient à la recherche d’inspecteurs de montgolfières et de pilotes pour effectuer quelques envolées avec des touristes au Nunavut. Après avoir pris l’avion d’Ottawa pour se rendre à Iqualuit, ils ont pris un deuxième vol en direction d’Artic Bay pour récupérer la montgolfière. Le campement sur la banquise où ils devaient se rendre pour effectuer les envolées se trouvait ensuite à quatre heures de motoneige! Vers 21h, ils sont donc partis avec deux autres motoneiges et des guides Inuits. Le trajet n’a pas été facile! Dans le brouillard, ils traversaient des mares d’eau sur la glace. Ils sont finalement arrivés à 1 heure du matin, mais il faisait encore bien clair! Ce n’est pas un mythe, le soleil est toujours présent à cette période de l’année : il ne fait que se déplacer dans le ciel. Donc, même si le soleil est bien présent, ils doivent quand même aller se coucher, car une grosse journée les attend le lendemain. Ils dorment alors dans une yourte. Des Inuits armés assurent la sécurité, car oui, il y a bel et bien risque de tomber nez à nez avec un ours polaire à tout moment! Le lendemain, ils procèdent à l’inspection du ballon avec succès, par un temps magnifique, mais aussi très éblouissant! Le soleil réfléchit une lumière intense sur la neige. Après deux journées d’inspection, la montgolfière est prête à accueillir ses premiers passagers.

Vol en montgolfière en ArctiqueCrédit photo : Léo Burman

L’envolée est prévue vers 22h ou 23h… très différent de ce qu’ils ont l’habitude de vivre, car chez nous, on ne vole jamais la nuit! C’est finalement à minuit que Léo décolle. Bien sûr, l’équipe de poursuite qui aidera à la récupération du ballon le suit en motoneige! Danielle et Léo ont donc eu la chance de faire chacun quelques envolées en alternance. Les passagers auraient bien aimé voler près du détroit de Lancaster pour observer les bélugas, les narvals et d’autres mammifères marins, mais la direction des vents ne leur permettait pas de survoler cet endroit car le risque était trop grand de rester coincé au-dessus de l’océan Arctique. Ce fût une expérience très enrichissante pour ce couple d’aéronautes! Ce périple leur aura permis de mieux connaître le mode de vie du peuple inuit, leur solidarité et leur débrouillardise. Bien entendu, voler dans ces paysages si différents et paradisiaques et les grandes difficultés de la vie dans un tel climat resteront gravés dans leurs mémoires.

 

De la montgolfière au Québec en hiver!

 

Plus localement, un rassemblement aérien sur le Lac de Roxton Pond est organisé à chaque année en février. C’est une occasion pour les pilotes de se rencontrer durant l’hiver et placoter (parce que croyez-moi, des pilotes de montgolfière ensemble, ça jase beaucoup!). L’esprit de camaraderie est toujours présent lors de ces événements, même si une compétition a lieu : la Coupe des Pionniers, qui est une course de distance. J’ai eu la chance d’être présente à ce rassemblement annuel et j’en ai bien sûr profité pour amener mon petit coco de 2 ans qui ne me parle que des « gros, gros » ballons depuis ce temps!

Et vous? Quels sont vos plaisirs d’hiver en famille? 

 

Rassemblement de Roxton Pond en images

(Merci spécial à Geneviève Crevier et Bertrand Tougas pour les photos!)

Montgolfieres_famille_ValérieDoucet

Au décollage

Montgolfieres_RoxtonPond_BertrandTougas3

 

Montgolfieres_RoxtonPond_GenevièveCrevier

Montgolfieres_RoxtonPond_ValérieDoucet

 

La bonne humeur et l’esprit de camaraderie étaient au rendez-vous!

 

Montgolfieres_RoxtonPond_BertrandTougas2

Montgolfieres_RoxtonPond_BertrandTougas

 

En hiver, l’absence des feuilles dans les arbres nous permettent d’observer la vie animale du haut des airs!

 

Montgolfieres_RoxtonPond_BertrandTougas4

Montgolfieres_RoxtonPond_BertrandTougas5

 

Les montgolfières ont décollé du Lac de Roxton Pond et sont atterries pour la plupart dans les environs de Sherbrooke, Cookshire-Eaton, Ascot Corner…

 

Rassemblementmontgolfieres_RoxtonPond

5 Réponses à De la montgolfière en hiver!

  • diane vigeant dit :

    J’aurais aimé savoir la date en février est ce toujours la même date?àRoxtonPound

    • Festival dit :

      Bonjour Diane! La date n’est pas fixe, ça dépend toujours de la météo et de la disponibilité des pilotes. C’est un rassemblement amical, ce n’est pas nous qui l’organisons 🙂

  • Luc Gonthier dit :

    Bonjour Valérie, je suis vraiment heureux de constater ce que tu deviens. J’habite maintenant à Iberville et je sais depuis quelques années déjà que tu travaille pour ce festival. Au plaisir d’avoir de tes nouvelles.

    • Valérie Doucet dit :

      Bonjour Luc! Merci beaucoup! À Iberville? Tu dois donc souvent voir des montgolfières de chez toi!

  • Jean Lamarche dit :

    Bonjour, Je dois me rendre aux montgolfières la semaine prochaine, et je sais que le facteur vent est primordial. Il y a-t-il un site ou autre endroit pour le savoir ?? et quelle est la vitesse recherchée ?? Merci et bon succès au Festival, Jean